Jean-Baptiste Lebas (1729-après 1795, Maître en 1756) Canapé à confidents

Epoque :
Matière :
Dimensions :
Estampille :
Provenance :

Description

Jean-Baptiste Lebas était un habile menuisier en meubles à Paris, né en 1729 et mort après 1795. Fils d’un artisan du métier, il obtint ses lettres de maîtrise le 29 juillet 1756 et fut juré de sa communauté de 1769 à 1771. Après avoir exercé rue de Cléry, au Saint-Esprit, durant près de vingt-cinq années, il se retira rue Beauregard.
Ce fabricant, qui employait la marque I.LEBAS, acquit une vogue justifiée par ses talents. Mme du Barry le fit concourir à l’installation du pavillon de Louveciennes. Il fournit également au comte d’Artois un magnifique mobilier de salon.

Créés à l’origine pour loger dans un passage entre deux portes, les canapés dits « à confidents » présentent une assise segmentée en trois compartiments, le canapé central à joues étant flanqué de deux sièges en encoignures. Ce type de siège permettait de converser aisément et confortablement en tête à tête lors de réceptions à caractère informel. L’ampleur de l’assise lui apporte une connotation luxueuse et en fait un meuble d’apparat autant que de confort.